CLINIQUE PSYMEDICIS
ONCO-PSYCHOLOGIE, PSYCHOLOGIE DE LA SANTÉ, NEUROPSYCHOLOGIE.


  Contactez-nous : (514) 663-7796

Chemobrain (cancer et cognition)

Chemobrain - Clinique Psymedicis

Si vous pensez avoir un chemobrain (brouillard cérébral),  communiquer avec nous. Nous offrons un protocole d’évaluation neuropsychologique spécifique au chemobrain. Pour avoir plus d’informations sur nos processus d’évaluation en neuropsychologie, cliquez ici.

Vous composez avec le cancer mais depuis les traitements oncologiques (chimiothérapie, hormonothérapie, radiothérapie) votre cerveau semble vous jouer des tours ?

Les traitements oncologiques peuvent entraîner certains troubles cognitifs subtils et vous en souffrez peut-être. Avec l’aide d’un neuropsychologue spécialisé en oncologie vous travaillerez à bien identifier ces troubles et pourrez bénéficier d’outils qui pourront vous aider à composer avec ce défi cognitif. Pour avoir plus d’informations sur nos processus d’évaluation en neuropsychologie, cliquez ici.

Les troubles cognitifs observés suites aux traitements oncologiques sont appelés chemobrain ou chemofog en anglais. Nous pouvons également parler de brouillard cérébral ou simplement de troubles cognitifs subtils post-traitement. Il est important de comprendre que la communauté scientifique internationale reconnaît ces troubles et conçoit très bien de quelle façon leurs répercussions dans la vie quotidienne peuvent être envahissantes.

Vous sentez probablement que votre vie familiale, sociale et professionnelle est affectée. Votre qualité de vie est importante pour nous et certains troubles cognitifs peuvent être traités. Ces troubles disparaissent parfois d’eux-mêmes quelques temps après l’arrêt des traitements mais dans d’autre cas, ils perdurent et nuisent à la qualité de vie. Il est important d’en parler avec votre équipe traitante sans en diminuer leur importance.

Avec l’aide d’un neuropsychologue, vous serez en mesure d’évaluer si les troubles cognitifs ressentis au quotidien sont secondaires aux traitements oncologiques ou si certains d’entres eux sont d’avantage reliés au défi émotif et psychologique que représente pour vous le défi de vivre avec le cancer

Pour en savoir plus, consulter notre article sur le chemobrain.

Quels sont les troubles cognitifs fréquemment observés lors de traitements oncologiques?

Perturbation de la mémoire à court terme :

Voici quelques exemples de ce type de trouble :

  • Si on vous demande de raconter un texte lu, vous avez du mal à vous en souvenir précisément.
  • Vous qui mémorisiez les numéros de téléphone de vos proches avez maintenant du mal à les retenir.

Trouble de la mémoire de travail verbale :

Voici quelques exemples de ce type de trouble :

  • Vous avez du mal à vous souvenir des consignes lorsqu’elles sont données verbalement et en rafale.
  • Au travail, vous avez du mal à compléter certaines procédures pourtant routinière auparavant.
  • Vous cherchez vos mots.
  • Vous avez du mal à suivre une conversation entre plusieurs personnes.

Trouble de l’attention :

Voici quelques exemples de ce type de trouble :

  • Au travail, vous avez du mal à rester concentré longtemps sur une même tâche. Vous êtes facilement distrait.
  • À la maison, vous êtes distrait lorsque vos proches vous parlent. Vous vous rendez parfois compte que vous ne les écoutiez pas attentivement.
  • Lors d’une tâche, si l’on vous demande de sélectionner des informations pertinentes, vous devenez confus.
  • Vous relisez plusieurs fois la même page d’un livre parce que vous n’étiez pas concentré sur votre lecture.
  • Vous lisez un texte et avez du mal à le comprendre.

Trouble des fonctions exécutives :

Voici quelques exemples de ce type de trouble :

  • Vous avez des difficultés à vous organiser au travail ou à la maison. Les tâches s’empilent et vous ne vous en sortez pas.
  • Vous ne vous pouvez pas effectuer deux tâches à la fois.
  • Vous avez du mal à planifier des activités.
  • Vous ne réussissez pas à développer des procédures ou des processus organisés au travail.
  • Vous vous sentez paniqués parce que vous êtes submergés par les tâches à effectuer.

Trouble de la vitesse de traitement :

Voici quelques exemples de ce type de trouble :

  • Vous êtes plus lent qu’auparavant pour effectuer une opération mentale.
  • Cela vous prends du temps à assimiler une information lue ou entendue.
  • Vous ne comprenez plus aussi vite les blagues ou énigmes.


Si vous pensez être touché par le chemobrain (brouillard cérébral),  communiquer avec nous. Nous nous ferons un plaisir de vous guider.

Nous offrons un protocole d’évaluation neuropsychologique spécifique au chemobrain. Pour avoir plus d’informations sur nos processus d’évaluation en neuropsychologie, cliquez ici.