CLINIQUE PSYMEDICIS
ONCO-PSYCHOLOGIE, PSYCHOLOGIE DE LA SANTÉ, NEUROPSYCHOLOGIE.


  Contactez-nous : (514) 663-7796

Neuropsychologie adulte

La neuropsychologie - Clinique Psymedicis à Montréal

La clinique PSYmedicis offre un service d’évaluation neuropsychologique auprès des adultes (étudiants, professionnels), et des personnes âgées. Nous développons également une spécialité dans l’évaluation des séquelles cognitives associé à un de défi de santé (par exemple : apnée du sommeil, cancer, chemobrain, sclérose en plaques, diabètes, maladie dégénérative, et autres). Nous adoptons nos protocoles d’évaluation en fonction de vos besoins.

Comme adulte, pourquoi  consulter un neuropsychologue chez PSYmedicis ?

  • Troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA ou TDAH) – plusieurs adultes se reconnaissent dans les symptômes de ce trouble sans jamais avoir eu la possibilité de l’évaluer.
  • Troubles d’apprentissage (éprouver une difficulté à poursuivre ses études collégiales ou universitaires)
  • Cancer / Chemobrain (effets des traitements – chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie – sur les fonctions cognitives)
  • Troubles d’organisation ou de planification, impulsivité, troubles exécutifs
  • Pertes de mémoire
  • Plaintes cognitives liées au vieillissement (reconnaître ce qui est lié au vieillissement normal ou à une maladie dégénérative)
  • Troubles cognitifs liés à une condition médicale : cancer,  maladies dégénératives (sclérose en plaques, Alzheimer, démence, etc.), diabète, dysfonctions thyroïdiennes, apnée du sommeil,  accidents cardio-vasculaires
  • Traumatismes crâniens légers (TCC-léger)
  • Toute autre problématique liée à un déficit cognitif.

PSYmedicis offre également son expertise pour l’aménagement des conditions d’apprentissage, de passation d’examens et d’une planification en vue d’un retour au travail. Nous pourrons fournir les rapports d’évaluation neuropsychologiques requis aux institutions d’enseignement, compagnies d’assurances et milieux professionnels.

Quel est le processus en neuropsychologie ?

Le processus en neuropsychologie comporte quatre étapes essentielles :

  • Étape 1
  • Étape 2
  • Étape 3
  • Étape 4

Entrevue clinique :

Cette rencontre avec le neuropsychologue permet de dresser le portrait global de la situation. Il est nécessaire de connaître et comprendre l’histoire du patient, sa situation ainsi que les symptômes présents pour être en mesure de décider si l’évaluation est utile et quelles sont les mesures cognitives appropriées à administrer. Il est parfois demandé d’effectuer des entrevues avec vos proches. Un suivi avec votre médecin généraliste sera fortement recommandé afin d’avoir un portrait complet de votre santé et ainsi d’identifier des causes médicales possibles associées à vos difficultés cognitives (ex. : diabète, perturbations thyroïdiennes, apnée du sommeil, maladie dégénérative, etc.)

 Passation des tests:

Nous effectuerons une évaluation adaptée à votre condition en mesurant différents processus cognitifs. Ensuite, le neuropsychologue corrigera les tests, analysera les résultats et proposera une impression diagnostique précise.

Cette étape peut se dérouler en une seule journée d’une durée d’environ 6 heures, avec une  pause pour le  dîner ou être répartie sur deux ou trois rencontres d’une durée d’environ 2 à 3 heures chacune. Le choix du type de passation sera établit en fonction de ce qui convient le mieux à vos besoins individuels dans un contexte de bilan cognitif optimal.

Rencontre bilan :

Lors d’une dernière rencontre, nous allons discuter des résultats obtenus par l’évaluation. Un rapport écrit vous sera remis, celui-ci mettra en lumière vos forces et vos faiblesses cognitives en lien avec votre vie quotidienne. Nous vous proposerons, si besoin, un plan d’intervention ou de réadaptation adapté à votre réalité. Ce sera le moment de poser les questions que vous avez face aux résultats, à l’impression diagnostique, aux recommandations ainsi que sur le suivi proposé.

Suivi :

Si un suivi est proposé, lors de rencontres subséquentes, en équipe, nous développerons des stratégies pour vous aider à mieux composer avec les difficultés cognitives documentées par l’évaluation.

Les frais de l’évaluation neuropsychologiques sont-ils couverts par les programmes d’assurances?

Oui, les frais de séances avec un neuropsychologue sont couverts par un programme d’assurances au même titre qu’un service en psychologie. De plus, les frais non couvert par votre programme d’assurance sont aussi admissibles comme frais médicaux et peuvent ainsi être déductibles d’impôt.

Qu’est ce que la neuropsychologie ?

La neuropsychologie s’intéresse aux liens entre le système nerveux central et notre façon de penser, de mémoriser, d’apprendre, de communiquer, de percevoir notre environnement, de nous comporter et de ressentir émotionnellement les événements.

Un neuropsychologue détient une formation universitaire de troisième cycle approfondie en neuropsychologie et une attestation professionnelle en évaluation des troubles neuropsychologiques reconnue par l’Ordre des psychologues du Québec.

L’évaluation neuropsychologique comporte la passation de différents outils psychométriques reconnus et standardisés. Ce type d’évaluation permet d’obtenir un bilan des fonctions cognitives en comparaison avec un groupe d’individu comparable au groupe d’âge et au sexe, afin d’identifier les forces et faiblesses pour mieux composer avec les difficultés cognitives présentent.

Le neuropsychologue est en mesure d’évaluer le fonctionnement des aptitudes cognitives liées :

  • À l’attention : capacité à être concentré, alerte pour une durée de temps appropriée.
  • Aux fonctions intellectuelles : le quotient intellectuel, donc un ensemble d’habiletés cognitives évaluées par rapport à un groupe d’âge comparable.
  • Aux fonctions exécutives : la capacité d’organisation, de planification, de flexibilité mentale, de jugement, d’inhiber (freiner) une action, de raisonnement, de prise de décision, de résolution de problèmes etc.
  • À la mémoire : se souvenir d’événements vécus avec leur contexte – temps, lieu, état émotionnel (mémoire épisodique), se souvenir de connaissances acquises (mémoire sémantique), se souvenir de comment faire certaines tâches (mémoire procédurale), la mémoire à long terme (apprendre quelque chose de nouveau et être en mesure de s’en souvenir au long terme) et la mémoire à court terme (retenir un numéro de téléphone pour le composer ou l’écrire immédiatement ).
  • Aux fonctions visuo-spatiales : notre façon de percevoir les objets dans l’espace.
  • À la vitesse de traitement de l’information : la vitesse à laquelle nous effectuons certaines opérations mentales par rapport à la moyenne des gens de notre âge.
  • Au langage : comprendre le langage oral ou écrit, lire, parler et écrire.
  • À la mémoire de travail : traiter et manipuler mentalement des informations données en temps réel. Par exemple: faire un calcul mental, retenir une séquence de chiffre et la redire en ordre inverse.
  • À la gnosie : notre capacité à percevoir et reconnaître un objet grâce à nos sens (ouïe, toucher, vision)
  • À la praxie : notre capacité à effectuer un mouvement de façon volontaire (construire un objet, dessiner, monter des blocs, faire un casse-tête etc).


* Source : http://aqnp.ca/la-neuropsychologie/les-fonctions-cognitives/

Certaines maladies physiques (sclérose en plaques, diabète, cancer, apnée du sommeil) ou traitements médicaux (chimiothérapie, hormonothérapie, radiothérapie, anesthésie) peuvent entrainer des difficultés cognitives plus ou moins sévères qui nuisent au fonctionnement global des patients et à leur qualité de vie. Une évaluation en neuropsychologie permet au patient de mieux comprendre la source de ses déficits cognitifs et ainsi de se diriger vers des solutions efficaces.

Il est parfois possible de développer certaines stratégies de réadaptation, d’utiliser des outils compensatoire afin de diminuer les effets nuisibles des déficits cognitifs dans la vie quotidienne. Il est également possible que le neuropsychologue dirige le patient vers un professionnel de la santé qui lui prodiguera des soins adaptés à ses besoins.

En quoi une évaluation en neuropsychologie peut-elle m’aider ?

  • Permet de comprendre la source de certaines réactions ou difficultés (cognitive, relationnelle ou fonctionnelle)
  • Clarifier un diagnostic déjà posé et avoir une meilleure idée du pronostic
  • Travailler en équipe avec l’équipe médicale afin de trouver les meilleures solutions
  • Permet de retrouver une confiance en soi et en ses capacités cognitives
  • Permet d’avoir des recommandations concrètes d’un professionnel, développer des outils, des stratégies et des ressources pour aider le patient et son entourage
  • Permet de guider les interventions des autres intervenants (médecins traitants, enseignants, cadre professionnel etc.)


Pour en savoir plus : http://aqnp.ca/la-neuropsychologie/levaluation-en-neuropsychologie/